Nihon no Drama

Hirugao

hirugao - nihonnodrama

Période de diffusion : les Jeudis à 22h00 sur Fuji TV
Traduction du titre : « Belle de jour »
Générique : « Tanin no Kankei » – Hitoto Yu feat. SOIL& »PIMP » SESSIONS

Synopsis :

 Tout va bien dans la vie de Sawa, une jeune femme mariée depuis 5 ans et caissière dans un super marché. Mais un jour elle rencontre Rikako, nouvelle dans le quartier, qui malgré une vie en apparence tranquille et sans  histoire, cache un secret : elle ne cesse de tromper son mari avec de nombreux amants. Or suite à une tentative de vol à la sauvette par un jeune garçon au supermarché, Rikako est obligée d’avouer qu’elle avait rendez-vous avec un de ses amants. Pour garder la face, elle prend à partie Sawa en prétendant avoir rendez-vous tous les trois. Sawa, voyant Rikako désespérée, décide de soutenir le mensonge. En sortant du poste de police, Sawa et Rikako tombent sur le professeur du garçon, Yuichi. C’est le coup de foudre pour Sawa, et le début des problèmes…

Critique :

Porté par deux grandes actrices aux personnalités opposées, Hirugao attire immanquablement l’attention.

Beaucoup plus sombre et passionnel que Dousousei, Hirugao part cependant du même postulat : des rencontres bouleversent la monotonie du quotidien et du cœur. Mais si dans Dousousei l’adultère est quelque peu minimisé au profit d’un amour d’enfance nostalgique, ici il est clairement mis en avant. En effet, il est pratiqué par Rikako qui compte bien initier Sawa. L’atmosphère est donc plus lourde et coupable.

Une pure lutte entre passion et morale ?  Ce n’est peut-être pas si simple car après tout personne ne semble être blanc comme neige.
L’intérêt du drama se trouve d’ailleurs là : tout en nous offrant de belles scènes transgressives où l’élan du cœur supplante le devoir marital, il dissèque la complexité à laquelle les personnages doivent faire face : respecter le carquois apparent de la société, tout en jonglant avec des sentiments contradictoires et une mode libertine bien tentante dans une vie morne et monotone.
Pour intensifier le sentiment de monotonie et de fadeur, les couleurs sont volontairement ternes tandis que les scènes d’adultère apportent des instants colorés que ce soit lors des rencontres entre Rikako et son peintre que celles de Sawa et Yuichi.

Côté actrices, notons que ce n’est pas la première fois qu’Aya Ueto campe ce type de personnage. On constate d’ailleurs dans ses précédentes romances qu’elle tend vers des rôles de plus en plus complexes et naturels, laissant un peu de côté ses mimiques (pas déplaisantes par ailleurs). Elle incarne ici une Sawa qui a du caractère mais qui a aussi tendance à se laisser entraîner par les autres. Elle représente la femme japonaise type, naturellement belle mais n’ayant plus conscience d’elle-même, vivant aux côtés d’un mari quelque peu infantile qui ne la touche plus et devant supporter les ingérences de sa belle-mère.
Rikako quant à elle, interprétée par Michiko Kichise, est une femme habile et malicieuse, bref une femme fatale qui sait parfaitement se transformer en bonne femme au foyer en présence de son mari. Contrairement au personnage de Sawa elle ne nous ait pas très sympathique au début puisque elle utilise cette dernière afin de protéger son secret. De plus elle aime jouer avec les sentiments de tout le monde, en particulier ceux de ses amants. Mais il est fort possible que cette femme en apparence forte cache une fragilité qu’elle dévoilera au fil des épisodes.

Une romance passionnelle qui détonne un peu parmi les autres dramas de la saison et à surveiller de près !

femme fatale hirugao revivre hirugao
Distribution :

Ueto Aya Sasamoto Sawa
Kichise Michiko Takigawa Rikako
Saito Takumi Kitano Yuichi
Takahata Atsuko Sasamoto Keiko
Suzuki Kosuke Sasamoto Shunsuke
Ito Ayumi Noriko
Kinami Haruka Hasegawa Misuzu
Kinoshita Hoka Takigawa Toru
Kitamura Kazuki Kato Shu
Publicités
Cette entrée a été publiée le 29 juillet 2014 à 18:22. Elle est classée dans Dramas et taguée , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :