Nihon no Drama

Shitsuren Chocolatier

shitsuren chocolatier - nihonnodrama

Période de diffusion : les Lundis à 21h00 sur
Traduction du titre : « Le Chocolatier au cœur brisé »
Générique : Arashi – « Bittersweet »

Synopsis :  Cela fait quatre ans que Sota est fou amoureux de Saeko, une jeune femme d’un an de plus que lui mais aussi une véritable accro au chocolat. Juste avant Noël, il parvient enfin à sortir avec elle mais la veille de la St Valentin, alors qu’il lui avait préparé des chocolats de sa fabrication, Saeko rompt brusquement. Sota décide alors de partir sur un coup de tête à Paris pour se faire embaucher en tant qu’apprenti chocolatier dans la célèbre chocolaterie « L’Atelier de bonheur » qui est aussi la préférée de Saeko, il espère ainsi la séduire une fois qu’il sera devenu un grand chocolatier. Il sera épaulé par son nouvel ami, Olivier, un jeune français qui le suit au Japon…

Alors là, il n’y a pas photo, c’est LA série, THE drama qui fera fureur cette saison. Pourquoi ? Très simple : une star incontestée que toutes les japonaises adulent : Matsumoto Jun du groupe de Johnnies indémodable  « Arashi », une ambiance chocolat, sucreries, douceurs et glamour après les fêtes et avant la Saint Valentin, et puis cocorico, un titre à moitié français et une référence à la pâtisserie/chocolaterie française. Car on le sait les Japonais sont absolument fans de la gastronomie française ! Il s’agit également et avant toute chose de l’adaptation d’un manga à succès du même nom écrit par Mizushiro Setona, sorti en 2009 et toujours en cours.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce drama a été superbement marketé : une émission télé consacrée au drama avant le lancement du premier épisode, des chocolats vendus dans des centres commerciaux de luxe à l’effigie du drama, le générique interprété par le groupe, bref tout y est pour rendre complètement addict les Japonaises.

Mais est-ce un bon drama en lui-même ? La première chose qui saute aux yeux dès les premières minutes, ce n’est autre que la beauté des images. C’est bien simple on se croirait dans une pub de parfum ou de chocolat « L…dt » de 50 minutes ! Des couleurs pastels, douces, lumineuses, intenses, l’image est extrêmement travaillée pour donner l’ impression de confort et de plaisir que procure le chocolat.
Car ce produit si convoité a depuis quelques années été vendu dans le monde comme un produit glamour, érotique, expression des plus vives passions. Il ne faut alors pas s’étonner de voir des scènes plutôt rares à la télévision japonaise, présentant un personnage principal libérant ses émotions et prenant avec vigueur et passion la femme qu’il aime pour l’embrasser sauvagement…! Ou encore de voir Saeko déguster avec un érotisme non dissimulé les petits chocolats qu’elle apporte à sa bouche pulpeuse…

Autre aspect intéressant du drama, celui de la confection du chocolat et des techniques de tempérage, de décoration entre autres. Bien sûr comme toujours cet environnement sert surtout de prétexte à une romance, mais les Japonais ont toujours l’art de nous apprendre des choses à travers un contexte original.

L’histoire en elle même n’est pas des plus originales : un jeune homme qui se fait repousser par une magnifique jeune femme, et qui est prêt à tout pour la conquérir. Cette femme le fait espérer puis lui inflige un coup de massue. Ce qui est sûr c’est que c’est le sujet parfait pour un drama de Saint Valentin.

Vous l’aurez compris, l’intérêt de ce drama réside surtout dans son contexte, sa qualité de réalisation et son casting, pour l’intrigue en apparence rien de nouveau sous le soleil !

Ca promet !

Ca promet !

Distribution :

Matsumoto Jun Koyurugi Sota
Ishihara Satomi Yoshioka Saeko
Mizukawa Asami Inoue Kaoruko
Mizuhara Kiko Kato Erena
Mizobata Junpei Tréluyer Olivier
Arimura Kasumi Matsuri
Sato Ryuta Rikudo Seinosuke
Takenaka Naoto Père de Sota
Kato Shigeaki Sekiya
Publicités
Cette entrée a été publiée le 22 janvier 2014 à 11:16. Elle est classée dans Dramas et taguée , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :